samedi 30 avril 2016

Nettoyer sa peau tout en douceur [Green & Vegan]

Depuis plusieurs années ma peau est plus que capricieuse, j'ai appris à la connaître et surtout après de multiples essais, je pense enfin avoir trouvé les bons gestes pour nettoyer ma peau sensible, réactive et acnéique. J'ai découvert il y a quelques années la méthode du Millefeuille que Sonia détaille très bien sur son blog.  Avant ça, j'ai souvent zappais l'étape démaquillage, je passais directement au nettoyage, j'ai malmené ma peau pendant de nombreuses années, car à l'époque je me maquillais tous les jours avec des fonds de teint certes non comédogène mais qui étaient bien cracra. Alors oui, je nettoyais bien ma peau mais sans faire l'étape indispensable du démaquillage.

Tout au long de la journée, la peau accumule des impuretés, des saletés , de la poussière, des polluants surtout en ville, et même si on ne maquille pas. Pour en être sûr, le test est simple, un jour où vous n'avez pas appliqué de maquillage, passer donc un coton humide sur votre visage et vous serez bien étonné de voir le résultat... L'eau et le savon ne permet pas de dissoudre totalement tout ce qui s'accumule sur notre peau et qui à terme encrasse la peau (Bonjour les imperfections...).

D'où l'importance de démaquiller sa peau et d'opter ensuite pour un nettoyage de sa peau, le tout en douceur bien sûr, on n'a pas envie d'agresser sa peau pour qu'elle réagisse en produisant plus de sébum, parce que là on peut aussi dire bonjour aux boutons. Vu comme ça ce n'est pas facile de trouver le seul milieu, il faut bien regarder comment la peau réagit.

Après plusieurs années de test, oui oui on parle en années, je vous dévoile ce qui fonctionne sur ma peau (bon j'ai toujours des boutons à l'aube de mes 30 ans "peau pourrie à la vie à la mort", la faute aux hormones et à la foodporn (oui oui même en étant vegan on peut manger de la foodporn bien grasse et bingo, t'as tiré le gros lot sur ta face...faudrait d'ailleurs que je me calme sur ce point là...). Donc, malgré ça et quelques cicatrices récalcitrantes, je peux quand même dire que ça va mieux.

Personnellement, j'ai diminué la fréquence des nettoyages avec ma mousse, j'utilise des hydrolats pour  tonifier ma peau, je démaquille avec des huiles, et surtout je tapote, jamais je ne frotte, très grande importance pour les peaux sensibles, sinon tu agresses ta peau. Oublie vite ce geste destructeur.  Au début, je suivais à la lettre le layering qui est :

  • démaquillage à l'huile
  • nettoyage
  • lotion
  • sérum
  • contour des yeux
  • crème
J'avoue que ça fait pas mal de produits et quand on essaie de consommer mieux et réduire sa consommation, on se rend vite à l'évidence, autant tenter de réduire cette liste au minimum. 


Ma petite méthode à moi ça donne ça:

  • démaquillage à l'huile
  • nettoyage ou hydrolat 
  • crème



Le démaquillage: 


Pour cette étape, j'ai testé plusieurs produits, à savoir la gelée Denovo (qui d'ailleurs n'est pas vegan, elle contient de la propolis), l'huile démaquillante Melvita et diverses huiles végétales et je dois avouer que je préfère le démaquillage avec l'huile végétale de coco. Son efficacité est redoutable, son odeur ennivrante et son rapport qualité/prix excellent. Je n'ai pas trouvé mieux, sans parler de la texture plus qu'agréable, un délice à utiliser, un petit moment de douceur le soir avant d'aller se coucher, tous les soirs j'ai même hâte de faire cette étape alors qu'avant je zappais certains soirs par flemme (oui vous pouvez me jeter des cailloux...). Je prends toujours une huile bio, vierge, pressée à froid et non raffinée. J'adore prendre une petite noisette d'huile de coco et sentir l'huile fondre sous mes doigts tout en dégageant cette odeur de noix de coco. Je démaquille délicatement mon visage en effectuant des petits mouvements circulaires, bon par contre on oublie de suite le côté glamour, parce que les yeux de panda avec le mascara bien noir c'est tout sauf sexy. Pour éliminer toutes les traces d'huile et de maquillage, je mouille avec de l'eau chaude jamais brûlante, une petite débarbouillette que j'utilisais à la base pour débarbouiller le visage et les mimines de mes loulous après les repas. Le format est parfait pour le visage, la micro-éponge de bambou est toute douce et parfaitement adaptée à cet usage.  J'applique cette débarbouillette et l'eau tiède couplée à la micro-éponge de bambou permet de piéger les résidus. Les huiles pénètrent plus profondément dans l'épiderme pour désincruster les impuretés, contrairement au nettoyant aqueux qui eux restent en surface. Comme l'huile fait très bien son job, j'ai décidé de diminuer ma routine pour les jours où je n'ai pas appliqué de maquillage. Je réitère jusqu'à ce que la débarbouillette soit blanche.  Pour info, depuis que j'utilise cette méthode, j'ai d'ailleurs moins de points noirs.




Le nettoyage:


Pour les jours sans maquillage:


J'utilise un hydrolat (absent sur les photos, j'ai fini mon dernier flacon), cette méthode ultra douce pour la peau est très adaptée aux peaux sensibles, on peut en plus choisir un hydrolat qui sera adapté à sa peau en fonction du soucis du moment (déshydratation, peau grasse/sèche, acné, rougeurs,...). Les peaux sèches pourront utiliser un hydrolat de bleuet, fleurs d'oranger, hélichryse allemande, lavande vraie, rose de damas... , les peaux mixtes un hydrolat de fleurs d'oranger, hamamélis, laurier noble, verveine odorante..., les peaux grasses un hydrolat de citron, cyprès, menthe poivrée, genévrier..., les peaux acnéiques un hydrolat de tea tree, ledum, thym à linalol, cyste ladanifère... , les peaux sensibles un hydrolat de carotte, rose de damas, fleurs d'orange... J'ai opté pour un hydrolat de camomille romaine.

Je préfère appliquer mon hydrolat avec un coton lavable que j'ai fais moi-même avec une face en molleton de bambou et une face en velours de bambou. Deux tissus ultra doux pour la peau et parfait pour ma peau capricieuse. Je passe doucement le coton sur mon visage. J'opte quand je le peux pour des flacons sans pulvérisateurs comme je ne l'ai utilise plus, le format sans est souvent moins cher et surtout j'évite les hydrolats qui contiennent des ingrédients conservateurs qui ne sont pas nécessaire. Je préfère mettre mon hydrolat au frais pendant l'été plutôt que de rajouter des ingrédients qui ne sont pas indispensable.




Pour les jours avec maquillage:


J'opte alors pour un nettoyage plus costaud mais tout en douceur avec un nettoyant ultra doux. En ce moment j'utilise la mousse nuage céleste de Cattier. Cette mousse sans savon à la rose et au bleuet respecte très bien ma peau sensible et réactive tout en nettoyant ma peau. Ma peau est douce après, l'odeur fleurit est très agréable, on reste sur un geste tout doux, grâce à sa texture aérienne déjà et aussi par la non présence de savon. J'applique la mousse sur mon visage humidifié et là j'utilise ma brosse Clarisonic MAIS avec son embout Cashemire pour les peaux sensibles, les poils sont tout doux et tout long, par contre Clarisonic n'est pas vegan comme la marque appartient au groupe L'Oréal. Et concernant les poils ils sont en fibre de soie??? Donc logiquement qui dit soie dit vers à soie... je vais me renseigner sur le sujet pour avoir une réponse.  

Depuis que j'utilise cette brosse, ma peau est nettement plus douce mais avec l'embout adapté à ma peau et surtout en effleurant doucement la brosse sur ma peau, je ne frotte pas, je ne gratte pas, j'effleure tout en douceur ma peau et elle me le rend bien pour le moment. Certes je ne l'utilise pas tous les jours, je préfère jouer la carte de la sécurité et j'aimerais éviter d'agresser ma peau et en plus comme je ne me maquillage pas tous les jours, j'estime qu'il n'est pas nécessaire de faire cette étape tous les soirs. Alors 3/4 fois par semaine, c'est largement suffisant. 

Avant de tester cette mousse que j'aime beaucoup, j'utilisais un savon Massada mais je n'aime pas le résultat sur ma peau, après elle est sèche, elle tiraille et gratouille et ça c'est avec tous les savons qu'ils soient doux ou non, sans savon ou non. Du coup j'ai abandonné cette solution, qui pourtant est économique et permet de réduire ses déchets. Mais bon, il faut aussi savoir écouter sa peau et la mienne n'aime pas.  Le seul qui m'a à peu près convenu sans être pour autant extraordinaire c'est le savon d'Alep mais l'odeur me rebute à terme. J'aime des odeurs plus fleurit quand même.  



Et vous, comment démaquillez-vous votre peau?  









2 commentaires:

  1. Coucou :)

    et bien du coup j'ai testé le démaquillage à l'huile de coco et...je valide!! merci ma belle Julia :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou, ah super, ravie si ça te convient. Bises Alex!

      Supprimer